• ACTUALITES SOLIDAIRES

     

    ACTUALITES SOLIDAIRES

     

    Café au Féminin autour d’un thé indien.

    A l’occasion de la journée internationale des Droits des Femmes, l’association SAID fait le choix de porter le thème de cette année sur l’EDUCATION POUR TOUTES : le combat & l’engagement de Malala (Prix Nobel de la Paix).

    Avec pour invitée d’honneur une jeune étudiante pakistanaise, Guncha Khan, en master 2 Economie du Développement à l’UPEC, qui témoignera des inégalités genrées d’accès à l’éducation dans sa province d’origine (la même que Malala).

    Ce sera aussi l’occasion de rendre hommage à Asma Jahangir, avocate et militante pakistanaise des droits Humains.

    ---------
    Rencontre le 8 mars de 17 h à 19h au café LE LAC DE L’HIMALAYA, 18 bis Esplanade des Abymes, 94000 Créteil (Métro : Pointe du Lac (L8), Bus 117).
    ----------
    Participation 3€ pour un thé indien + samossa de légumes.
    Réservation obligatoire : association_said@yahoo.fr

     
     
     

    ACTUALITES SOLIDAIRES

     
    Nous avons le plaisir de vous inviter à notre soirée de solidarité qui se présentera sous  une multiforme afin de sensibiliser et s’adresser à tout public (dès 8 ans) : vidéos et photos projections des retours de missions en Inde en faveur de filles des bidonvilles ; présentation des portraits de filles  réalisés à Delhi et à Créteil ; spectacle de marionnettes et de danses indiennes, et  débat sur les situations de discriminations des filles dans le monde. 
     
    Ce vendredi 24 Novembre 2017 de 18h30 à 21h Au centre socioculturel Madeleine Rebérioux à CRÉTEIL (27 Av. F. Mitterrand, métro L8, POINTE DU LAC - Parking disponible).--------ATTENTION places limitées : Participation gratuite mais Réservation obligatoire ! 
    Contactez-nous au 06 85 35 32 48 (Rachel) ou association_said@yahoo.fr
     
    LE PROGRAMME
     
    18h00 – 18h30 : Accueil du public avec un thé indien.

    18h45 : entrée en salle. 
     
    19h à 19h15  : DISCRIMINATIONS et PRÉVENTION  
    ·       Présentation de l’association SAID et de notre  projet : « J’ai 10 ans, je suis une fille ».
    ·       Notre focus sur les discriminations ici et là-bas.
    Par Rachel Gourari, Présidente SAID.
     
    & Marie-Ange Dussole et Nadia Lahmar, membres du bureau SAID.
     
    19h15 à 19h45  : LES MISSIONS PREVENTION EN INDE
    ·       INTRODUCTION :
    C’est quoi une mission de solidarité internationale, ses objectifs, ses limites ?
     Par Aude Pruvost, spécialiste des questions humanitaires et de solidarité internationale.
    ·       Le vif du sujet : La Situation des filles  dans le monde, avec focus Inde.
    Par Linda Bouifrou, géographe du développement spécialiste de l’Inde.
     
    PASSAGE PHOTOS : 
     
    LES PORTRAITS DE FILLES & actions ici et là-bas.
     
    ·       RETOURS  DE MISSION : objectifs des missions en Inde  (Oct-nov 2017) :
     « Portraits de filles et facilitation de la prise de parole (par l’activité ludique)»
    Par Aude Pruvost, cheffe de mission pour SAID.
     
    ·       « La danse, objet social :  bien-être et résilience »
    Par Lila et Flo, intervenantes socioculturelles/ éducatrice spé., volontaires internationales SAID.
     
    ·       Autre témoignage d’expériences sur des missions  CULTURE & IDENTITÉ.
    Par Aveenah (des Khulfi Malai) et Hélène Perdicakis (ex- salariée SAID/ Cabane).
     
    LES EXPÉRIENCES TERRAIN : urgence expulsion d’un bidonville où nous œuvrons :  Situation des Kathputlis : explications et vidéos.
     
    19h45 à 20h00  : questions de la salle.
     
    20h00 à 20h30+  :  SPECTACLE MARIONNETTES.
     
    20h30 à 21h00  : BUFFET SOLIDAIRE 

    [1] Mais aussi – ultérieurement - au Pérou, au Maroc, au Brésil, en Afrique du Sud –, etc., soit tous les terrains de l’ONG S.A.I.D 
    [2] Voir l’ouvrage : « Quand les femmes auront disparu : l'élimination des filles en Inde et en Asie» de B. MANIER, 2006.
    [3] Voir l’ouvrage : « Inde, la révolution par les femmes » de D. HOELTGEN, 2009.
     
     
     
     
     
     
     

    Rejoignez-nous sur facebook : ici    

    L’image contient peut-être : 1 personne, assis et texte

     Voir le projet ici : 

    Télécharger « V3- DISCRIMINATION FILLES - INDE-CRETEIL _ UN NOTREMONDE- SAID .pdf »

    Recherchons personnes déjà en Inde (à New-Delhi) prêtes à s'investir dans un projet de portraits :
    "Être une fille et avoir 10 ans" 
    dans un bidonville de la capitale....
    Ou possibilité de contrat de mission avec départ fin octobre (prise en charge des frais de la mission : transports locaux, hôtel/restauration + frais projet).

    Contactez-nous via association_said@yahoo.fr
    ou via Linda Bouifrou-Shadil responsable des projets à l'international.

    Karen, chargée de comm.
     
    -----------------------
     
     
     
    Notre logo se spécialise...
     
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne
     
    L'association SAID est heureuse de participer à la table ronde en webinaire d'aujourd'hui, pour échanger avec les acteurs de terrains sur les pratiques réussies afin d'influencer les pouvoirs publics dans les priorités de l'assainissement. 

    En effet, même si l'accès à l'eau et à l'assainissement sont des droits de l'homme, de nombreuses personnes dans le monde n'y ont pas un accès pérenne, notamment dans les BIDONVILLES.

    La géographe Linda Bouifrou-Shadil représentra SAID pour débattre avec les grandes organisations qui seront présentes au débat :

    * L'Organisation mondiale du toilette (OMC) : organisateur de la Journée mondiale de la toilette (WTD) en tant qu'événement officiel dans le calendrier des Nations Unies depuis 2014. 

    * WaterAid : milite pour l'accès à l'assainissement en tant que droit de l'Homme et à donner la priorité aux investissements en matière d'assainissement. 

    * BRAC : est la plus grande organisation de développement au monde et opère dans 11 pays. Ils ont réalisé des améliorations massives dans WASH au Bangladesh en encourageant le gouvernement à comprendre l'importance d'investir dans l'assainissement.
    ---
    Annie F., stagiaire chargée de mission en solidarité internationale et coopération à l'ONG SAID.

    Pour plus d'infos : http://forum.susana.org/
     
     
     
     
     
     
     

    L’image contient peut-être : plein air, nature et eau

     

    Le 19 mars 2017 :

    Ce dimanche 19 mars, nous avons reçu un très bel hommage à la fois pour nos  actions locales et internationales. 

    L’image contient peut-être : 12 personnes, personnes souriantes, texte 

    Merci aux présents pour vos témoignages, vos vœux, votre bonne humeur et vos cadeaux fabuleux !!! Spéciale dédicace au co-fondateur (K.B), aux Présidentes précédentes très investies [Laurence / Marie-Ange Dussol-Napoléon) - et un merci à ceux/celles de transition (Irfaan/ Warda...)-, aux ancien-ne-s stagiaires [Mickael P., Lynda, Naima, Emilie, Lysna, Soso, Soraya, ...] et à tous-tes les bénévoles/partenaires qui en sont autant le moteur et l'âme de notre association. Merci au restaurant LE LAC DE L'HIMALAYA, pour son accueil chaleureux, son cadre intimiste, la qualité du repas, et la surprise de la danse improvisée de la jeune déesse-serveuse 

     

    NOS PRECEDENTES MANIFESTATIONS / ANIMATIONS

     

    L'association SAID est heureuse d'intervenir auprès du CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 94 pour témoigner de son expérience en faveur de la paix : "LA SOLIDARITE INTERNATIONALE VECTEUR DE PAIX" :
    - nos actions de sensibilisation à la paix et au vivre ensemble par l'outil artistique et culturel,
    - nos festivals à #CRETEIL ("Divers-cité", "livres dans nos quartiers", "l'art pour la paix", etc.) qui décloisonnent....

    Nous comptons sur vous, nombreux-ses.
     

     

    Aucun texte alternatif disponible. 

    L' Amicale Joyen Boulard vous invite à sa Fête des Voisins 2017 à la PARISIENNE #CRETEIL et mandate l'association SAID pour les ateliers MARIONNETTES et ART &Recyclage et citoyenneté,


     ACTUALITES SOLIDAIRES

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au stand SAID de la manifestation "Parcs et Jardins en fête" à Créteil, nous vous recevons pour une animation dynamique, ludique, et écologique : utiliser vos déchets pour fabriquer des contenants à plantes...
    Elle s'inspire des ingéniosités des habitants des bidonvilles...
     
    Samedi 17 septembre, de 14h à 19h30 et dimanche 18 septembre, de 10h à 18h. Parc Dupeyroux, 23, rue des Mèches.
    Entrée libre les deux jours.
    Renseignements au service des Parcs et Jardins (01 56 72 14 94)

     

    ----------------------------------------------------------------------------------

     

     

     L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

     

    L’accès à l’eau et aux toilettes dans les bidonvilles de Dhaka (BANGLADESH)
    ========================== =========================

    En octobre dernier (2016), le Ministre du Développement Rural et des Coopératives du Bangladesh, Mosharraf Hossain, a déclaré que le gouvernement s’était fixé comme objectif de fournir l'approvisionnement en eau aux bidonvilles de Dhaka d'ici l'an prochain !

    Rappelons que l’accès à l'eau potable est un droit universel adopté le 28 juillet 2010 par l'Assemblée générale de l'ONU par une résolution dans laquelle elle déclare que le droit à une eau potable, salubre et propre est un « droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l'homme ».

    A Dhaka, il est de la responsabilité du Dhaka Water Supply et Sewage Authority (DWASA) d'assurer ce droit. Cette institution avait, en 2010, créé un département spécifique, « le programme communautaire et de relations avec les consommateurs » visant, justement, à assurer l'approvisionnement en eau pour les habitants des bidonvilles.


    C’est dans le bidonville Kalshi (à Mirpur) - voir photos - que la première étape de l’opération d’envergure a été lancée : 278 raccordements d'eau ont été remis à 6000 familles de bidonvilles de Kalshi. 
    Dans ce même bidonville, depuis 2010 aussi, CARE Bangladesh met en œuvre un projet d'eau et d'assainissement pour ses habitants. 

    Mais à la problématique de l’eau, se greffait celle des toilettes. 
    En effet, les habitants, jusqu’à lors, n’avaient pas accès à des installations d'assainissement abordables et sûres. La plupart de la population utilisant des latrines suspendues antihygiéniques ou déféquaient à l’air libre, polluant l'ensemble de l'environnement. 
    Dans cette situation, de graves problèmes de santé étaient prévalent : 
    (i) Les maladies diarrhéiques et autres maladies d'origine hydrique étaient très élevées; 
    (ii) Le spectre de la mortalité infanto-juvénile était une menace constante; 
    (iii) Et les femmes enceintes faisaient face au risque très réel de mortalité maternelle, souffrant de maladies diarrhéiques pendant la grossesse. 

     

     Depuis, l’installation de points d'eau et de latrines sanitaires, a amélioré la vie des habitants et a largement contribué à retrouver une certaine dignité.

    Pour les femmes et les jeunes filles en particulier, qui ont exprimé leur gratitude. En effet, le temps et les difficultés physiques de la collecte d'eau provenant de ressources éloignées ont tous deux diminué de façon significative. Les femmes peuvent consacrer plus de temps à leurs familles et s’engager plus sereinement vers des projets professionnels, et/ou formations.

     

     L’image contient peut-être : 1 personne  

     

    Aujourd'hui, pour la journée internationale DES FILLES,
    nous avons une pensée (et une réserve d'actions) pour toutes celles qui :
    - ne sont pas nées ;
    - pas scolarisées ;
    - de force mariées ;
    - Et qui ont trop tôt enfanté (se mettant en danger) !

    A celles aussi qui nous étonnent par leurs combats (et pas que les célèbres),

    qui résistent et qui refuseront, adultes, de reproduire ces injustices !

    Pour l'équipe SAID.

    c/o Rachel G

     

    L’image contient peut-être : 1 personne, debout et texte

    Nous sommes heureux de vous annoncer le départ de notre mission INDIA' SLUMMING 2016 

    Merci à notre salariée chargée de mission : Hélène Perdicakis Ong Said
    A notre volontaire internationale (danseuse professionnelle) via son association KHULFI MALAI : Avina KM KHULFI MALAÏ - Danse Bollywood
    A notre conseillère technique, spécialiste de l'Inde et de la question des bidonvilles : Linda Bouifrou-Shadil
    A notre présidente : Rachel Gourari
    A nos partenaires locaux : Main Tendue - Charity Action in Delhi DrMuhammad Mukhtar Alam ...

    Merci aux donateurs -trices (temps, matériel, conseils, argents, etc.), aux membres des associations participantes, etc.
    Et à toutes celles et ceux qui nous soutiennent toute l'année .

     

     

    ACTUALITES SOLIDAIRES

    Par Bouifrou Linda : LES FEMMES EN INDE, leur position dans la société et leurs combats contre les violences sexuelles.

     Programme complet : Télécharger « Invitation 26 NOV 2013-PROGRAMME.pdf »

     

     

    ACTUALITES SOLIDAIRES

     

    Le sujet DROIT A L’EDUCATION (en Inde, en France et ailleurs) permettra, à la fois, de présenter la loi indienne éponyme et son bilan, les mesures des Nations Unis en faveur de l'éducation pour tous,  les actions menées par diverses ONG notamment dans les bidonvilles, la formation professionnalisante pour les jeunes ou les adultes n'ayant pas bénéficié d'une scolarisation normalisée (ex. dans les prisons), etc. L’idée est aussi de comparer les situations et de mettre en lumière les diverses  propositions de solutions.

    Programme :

    16h00 : Accueil des invités

    16h20 : INTRODUCTION ARTISTIQUE – DANSE KOLLYWOOD : Troupe Sandosham.

    16h30 : Ouverture plénière

    -          Bref historique & fondamentaux sur le droit à l’éducation : outils des NATIONS UNIS.

    17h00 : Conférence par notre invite indien : Prof. Valliappan Alagappan de la School of Planning and Architecture à Vijayawada. 

    -          Ségrégation Urbaine : une carte scolaire en adéquation ? Cas des bidonvilles. 

     

    -          Cinq ans après : bilan de la loi indienne RIGHT TO EDUCATION 

    17h20 : Débat avec la Salle.

    17h45 : PAUSE ARTISTIQUE – DANSE KALBELYIA : Insha.

    18h00 : Débats et études de cas :

    -          Les nouvelles formes de l’éducation interactive : plateforme BeLearner.com. 

    -          Le programme école itinérante dans les bidonvilles de Manille (Philippines). 

    -          Les SUS (Schools Under Sky, écoles dans la rue) à Dacca (Bangladesh). 

    -          Etudier en zone de conflit : le cas de la Palestine. 

    -          La prise en charge scolaire des mineurs isolés étrangers en France.  

    -          L’intégration par la scolarisation, le cas des Roms en France. 

     

     
     
     

    ACTUALITES SOLIDAIRES

     

    LA FEMME INDIENNE

    ACTRICE DE SON DEVENIR

    Conférence par Linda Bouifrou, chargée de projets à SAID. 
     
     
     --------------------------------------------------------
     

    Les marionnettistes du bidonville

    Au fin fond d'un "slum" de la capitale indienne, une ONG s'efforce de faire vivre la tradition des marionnettes du Rajasthan. Chaque jour, les adolescents du quartier viennent ici apprendre à fabriquer et manipuler ces objets d'art. Reportage vidéo.

    Dans le petit atelier de la maison des marionnettes, les bruits métalliques sont incessants. Derrière la porte mauve, les adolescents de la communauté du bidonville de Kathputli fabriquent des marionnettes et manient les outils avec dextérité. Les premiers coups de burins permettent de sculpter les formes d'un visage grossier. La finesse des traits des visages des marionnettes apparaîtra plus tard, après de nombreuses heures de travail.

    Ces artistes en herbe, viennent ici chaque jour, après l'école, du moins pour ceux qui ont la chance d'y aller. Il leur faudra des mois pour apprendre les secrets de l'art traditionnel de la marionnette du Rajasthan. Initiées par l'ONG SAID, les actions mises en place par l'équipe de "House of Puppet", s'inscrivent dans une volonté de promouvoir les savoir-faire des habitants du bidonville.

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------